Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Publié le 27 Octobre 2014

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Me voici au jour J, 47° et dernier de cette longue aventure et mes prévisions d'arrivée se trouvent validées à un jour près !
Environ dix petits km me séparent du but avec, après la descente sur Irun, la traversée de la ville et la longue portion de plat d'Hondarribia jusqu'au terminus du voyage.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Des trombes d'eau me réveillent en sursaut vers 6h30.
Je décide de rester flemmarder mais à 7h10, une fille (certainement une joggeuse matinale) force ma porte et s'indigne de la trouver close. Elle n'insiste pas et va dans un autre wc ( Winner Cocoon ) de l'autre côté du bloc.
Par crainte qu'il vienne d'autres personnes, je préfère accélérer mon départ alors qu'il fait encore nuit.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

La sortie de l'Ermita se fait par un chemin dans les bois sur un épais tapis glissant de feuilles mortes.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Rapidement, je me retrouve sur la route d'accès au monument avec belle vue sur Irun que la brume commence à peine à dégager.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Un dernier chemin aménagé en escalier sur sa moitié, une dernière ferme où j'entame la conversation avec une mamie occupée avec ses poules et toute espantée de mon périple et me voici sur le plat d'une piste cyclable.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Le balisage officiel disparaît alors complètement comme si le GR 11 s'évanouissait dans la nature. Je vais donc devoir progresser au feeling dans toute la partie centrale de la ville en me référant de loin à la carte bien trop vague. La trace enregistrée sur le GPS ne fait pas dans la 1/2 mesure: c'est au plus court en bord de rocade !!! 

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Je longe un canal et je marche en bord de route ( et de rocade si impossible de faire autrement), progression pas vraiment sécurisée. Le plus souvent, j'enjambe le rail de sécurité pour m'y protéger derrière.
J'ai beau chercher, aucune marque rouge et blanche!
Après la traversée des voies ferrées,

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

la pluie redouble et je préfère m'arrêter quelques instants sous un pont, le temps de laisser passer l'averse. Les mauvaises conditions météo n'entament pas ma bonne humeur et je garde un large sourire.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

À partir du Canal Amute, le cheminement est plus facile à suivre puisqu'il va se faire presque entièrement sur le littoral mais toujours sans aucun balisage.

 

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

L'opération "Récupération G58 sur GR11" a débuté à 9h et la rencontre est programmée à 14h par le GPS de Seb. Je dispose donc de pas mal de temps, inutile de me presser!
J'entre dans Fontarrabie ( Hondarribia en Basque) qui jouxte Irun et je me ménage une petite halte tranquillou dans un bistrot pour un café/croissant bien agéable dans cette humidité ambiante.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Bâtie sur un promontoire surplombant l'estuaire de la Bidasoa et faisant face à Hendaye, c'est une vieille ville fortifiée comme en témoignent son architecture, ses remparts ou ses monuments.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Sous la pluie qui ne ralentit guère, je passe un premier port de plaisance et de l'autre côté, parallèle, j'aperçois l'aéroport gagné sur la mer qui lui sert de digue.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Maintenant, j'atteins une zone de mouillage sur corps morts bien occupée , en témoignent les nombreuses annexes entreposées tout le long.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Je reste sur le bord de mer et mes yeux fixent le bout du bout à peine visible et encore bien loin.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Tiens! une petite photo dans la vitrine devant ce bateau en cale sèche.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Je dégouline, mes pieds sont trempés mais quel bonheur de se sentir si près du but!

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Il n'y a pas grand monde sur cette belle promenade, ni même pour admirer les bas-reliefs ou cette ancre ancienne.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Je contourne à présent un second port de plaisance et j'arrive sur la Playa de Hondarribia bichonnée par la municipalité. Il est 11h10.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Passée cette belle esplanade, un tout petit port de pêche bien abrité derrière ses digues séculaires. Sur l'autre rive, Hendaye semble bien proche.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Puis c'est la montée pour rallier la pointe. Allez! Gaël! Un dernier effort! Encore une bosse ! Vas-y; tu tiens le bon bout !

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Le Castillo de San Telmo domine le rocher final, fier d'exposer ses liserons bleus. Toujours pas de trace de balisage! Etonnant!!

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

L'émotion commence à monter, je ne suis plus très loin....

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Encore une courbe et j'aperçois le phare de Higuer....


11h40! J'y suis! Whaouh !!!!

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

J'ai beau chercher partout, aucune trace du GR11! Pas la moindre stèle annonçant la Senda Pirenaica! Il y a vraiment quelque chose à faire dans ce domaine ( copier sur le GR 10 par exemple!!)

Mais il me faut rejoindre le Cap, la marée monte et je découvre la configuration du lieu: après le Cap Higuer, l'Isla Amute  accessible à marée basse.

Comme à Creus, mon idée est d'aller toucher la mer tout au bout.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

mais je bute sur une grande dalle inclinée à très forte pente transformée en savonnette par la pluie qui m'en empêche l'accès. Pas d'autre chemin possible !

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

En admettant qu'avec le sac, je prenne des risques incensés pour descendre, la mer montante peut combler le chenal en un rien de temps. Ma sagesse l'emporte donc sur ma témérité et vu l'existence de l'île Amute, je me trouve donc sur le Cap Higuer. C'est donc sans aucun regret que je vais considérer la mission accomplie, l'opération terminée, l'objectif atteint et l'affaire classée !!

 

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Je vais enfin pouvoir lâcher la soupape et exulter!

47 jours que j'attendais ça!

 

Putain! je l'ai fait !!!!!!!!!!!!!

Putain! je l'ai fait !!!!!!!!!!!!!

Putain! je l'ai fait !!!!!!!!!!!!!

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Aujourd'hui: 10km Total parcouru 805 (+ 10 environ de fausses pistes)

Il ne m'en reste plus!!! Yesssss!!!!!!!

Je ne suis pas de ceux qui graveront leur nom sur la roche, je préfère la toile.....!

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Mon taxi est à 90km de Bayonne, ça me laisse beaucoup de temps pour savourer le présent immédiat et pour me changer sur une terrasse semi-ouverte de bistrot d'été.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Remis de mes émotions, je longe le mur du camping et je m'incruste dans le bar en terrasse.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

J'attends Seb et la Bécasse pour fêter l'évènement autour d'un bon repas.
Mais malheureusement, on n'avait pas planifié ça et j'apprends hélas qu'ils n'ont pas adopté l'heure espagnole et qu'ils se sont avalé un sandwich en 10mn sur l'autoroute. Qu'importe, le repas on le fera plus tard chez moi.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Mais pour l'heure, j'attends impatiemment mes amis devant mon assiette en terrasse.....et les voilà enfin !!

Moment intense d'émotion où je jubile en voyant leur sourire  géant. Je peux enfin partager ma joie immense et leur témoigner toute ma reconnaissance et ma gratitude.  Dans l'euphorie du moment, on oubliera de faire une photo de famille et je m'en veux de n'y avoir pas pensé!!!! GRRRRRR!!!!!!!!!

Un dernier tour au Cap Higuer, histoire de leur faire découvrir le lieu et constater que l'île n'est plus accessible à pied.

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Il est temps de repartir vers la civilisation pour profiter de  ma nouvelle vie.

 


L'aventure est terminée et à l'heure où je boucle ces dernières lignes, elle m'aura tenu en haleine seize semaines au total.......
Oubliés les détours supplémentaires, les montées inutiles, les balisages déficients, les souffrances , les fatigues, les colères, les peurs......
Le GR 11 s'est donné! Je l'ai apprivoisé! Désormais, il est mien ! et j'ai voulu le partager !

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer
Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Alors, si toi, cher lecteur, tu décides d'aller un jour lui rendre visite, pense à le respecter comme je l'ai respecté, l'aimer comme je l'ai aimé et il te le rendra au centuple, il a tant à te donner! Et il m'a tant donné !

          Un deuxième printemps

Dans mon jardin, des fleurs dans les fraisiers
Sur mon lilas, de jolis bouquets violets
L’herbe, d’un vert chlorophyllé
Le thermomètre,  lui,  ne fait que monter
Sur le GR 11, un homme s’en est allé
Fêter son entrée dans le monde des toujours occupés
Un deuxième printemps, à l’aube d’une deuxième vie
L’homme, a marché 47 jours durant
Pendant ce temps, ici,
Les feuilles tombaient au gré du vent
Un pied devant l’autre,
Des  crêtes, des cols, des côtes
Il avançait cap à l’ouest, un défi
Une aventure hors normes, un pari réussi !
Le petit bonhomme vert est revenu
D’avoir trop marché, il est un peu fourbu
Mais quelle énergie dans le récit de son aventure
Sur son nouveau Blog, on peut en faire la lecture !
                                   
    La Bécasse

Remerciements:
- Une pensée pour tous les GRonzistes que j'ai rencontrés en chemin et qui m'ont apporté leur soutien par leur entrain, leur énergie et leurs conseils précieux
- Un merci spécial à tous ceux qui m'ont encouragé tout au long de l'aventure par texto, téléphone ou mail
- Un très grand merci sincère à ceux qui ont fait vivre ce blog par leurs commentaires bienvenus et tellement attendus et appréciés
- Un merci à tous les lecteurs silencieux de ce blog, assidus ou occasionnels qui m'ont rendu visite


- Un énorme poutou à ma chérie qui m'a donné l'impulsion en débutant cette aventure à mes côtés et m'a soutenu tout le long.
- Une grosse bise à Tilman et Katharina qui en m'accompagnant 10 jours m'ont transmis leur force.
- Un immense merci à mes supers potes Daniel et Pierre qui m'ont dopé par leur présence et leur bonne humeur continuelle
- Un gros gros bisou à Marie qui est venue elle aussi tâter du GR 11 et m'a permis du coup de retrouver ma chérie à mi-chemin pour un we.
-Et surtout un énormissime MERCI  du fond du coeur à La Bécasse et à Seb compagnons incessants de mes galères, de mes joies, de mes émotions, qui ont apporté la touche finale à cette aventure et permis de la ponctuer de si belle manière. Je vous embrasse très fort !


Bibliographie:
GR 11 La Senda auteur: Pierre MACIA
  éditeur: RANDO EDITIONS
GR 11 Senda Pirenaica auteur: COMITE NACIONAL DE SENDEROS DE GRAN RECORRIDO  éditeur: PRAMES S.A

 

 

Jour 47: Jeudi 9 Octobre Ermita San Martial - Cabo Higuer

Rédigé par G58

Repost 0
Commenter cet article

Ruru 12/12/2014 09:51

Gaël, on vient de passer 47 jours à te suivre et à se régaler sur "ton" GR, tu ne peux pas nous laisser tomber comme ça.
Il doit bien te rester quelques photos et anecdotes, que dirais-tu de le refaire en sens inverse ?
On compte sur toi !

bruno 12/12/2014 18:21

Si t'as la patience d'attendre une dizaine d'années j'en serais bien "cap" mais seul chui "pas cap"

G58 12/12/2014 10:58

Non! il ne me reste rien, j'ai tout donné !! Quant à le refaire en sens inverse, comme je l'ai déjà dit plus haut, ce n'est pas exclu mais avec un futur retraité cette fois ! Merci en tout cas pour votre fidélité !

La Bécasse 11/12/2014 22:10

Fallait bien une dernière parodie !!!!

Je suis malade ;-)

Je ne pleure plus,
Je ne mange plus,
J’ne lis même plus d’histoires
on s’ennuie sans l’blog
on s’ennuie le soir
on est comme des lecteurs dans le brouillard
on n’a qu’une envie
lire le jour 48
quand est-ce que tu repars ?
nous on veut te lire
Et même dans notre lit
c’est le blues le soir
Quand t’écris pas,

Je suis malade,
Complètement malade
comme quand c’est la fin d’une histoire
Et qu’on voudrait qu’elle redémarre
Je suis malade,
Parfaitement malade,
t’écriras on ne sait plus quand,
Tu r’pars bientôt on ne sait où ?
Et ça nous fera un plaisir fou
si tu écris encore pour nous !!

La Bécasse 11/12/2014 23:13

Disons que ça allait assez bien avec ton périple de "malade"!!! ;-)

G58 11/12/2014 22:57

Tiens voilà ! je l'ai ma conclusion !!!

bruno 10/12/2014 21:54

Bravo Gaël pour nous avoir fait partagé ton aventure sur ton blog, j’ai l’impression de l’avoir marché moi aussi mais sans les montées les souffrances les fatigues les peurs et j’en passe surement …
Encore bravo et merci !

bruno 11/12/2014 18:50

avec grand plaisir ...

G58 11/12/2014 17:28

Merci Bruno pour ton assiduité et tes commentaires quotidiens ! Faudra s'organiser une sortie VTT 12c4 ! (avec Freddy82 par ex)

Annie 10/12/2014 20:58

Et oui, en tant que lectrice silencieuse mais ô combien assidue de ton blog, à mon tour de te remercier pour cette agréable parenthèse quotidienne à te lire. Cela va me manquer !
Des photos superbes, des paysages variés de la Méditerranée à l'Atlantique, un récit détaillé à souhait, on ne s'est jamais ennuyés pendant ces 47 étapes !
Encore bravo pour avoir réussi ce beau défi, et pour nous l'avoir fait partager avec talent.

G58 11/12/2014 17:26

Là Annie, tu me fais vraiment plaisir ! C'est tellement mieux de le dire tout haut....

freddy82 10/12/2014 20:06

Quelle magnifique aventure. Tu nous as fait partager à tes côtés la traversée du GR11. Tous les soirs tes récits nous ont permis de s évadé vers des lieux magiques loin de notre quotidien . Pour tout cela Gael Un grand Merci....

G58 11/12/2014 17:25

Merci à toi Freddy fidèle actif d'entre les rares fidèles actifs ! @12c4 sur le VTT !

babar46 09/12/2014 22:59

Voilà , c'est fini ..........rien ne nous aura été épargné : les limaces , le crottin , les bouzes.... et le pire du pire ..........ses pieds !!!

Mais bon ,quel plaisir de lire, regarder les photos , partager ces moment...au fond , je me le suis un peu fait ce GR 11...

Merci à toi

.........tu repars quand ?

babar46 11/12/2014 20:40

..J'ai oublié un s......ça n' a sûrement pas échappé à ton oeil expert........en fait je voulais écrire ( je n'ai pas osé...) : ..........Merci pour ce moment..............

Pour tes "panards" : non merci...........

G58 11/12/2014 18:58

non ! pas le GR 10 !

bruno 11/12/2014 18:48

ou le GR10 !

G58 11/12/2014 17:24

Ils t'ont pas plu mes panards ? je peux t'en envoyer d'autres en privé si tu veux!!!
Quant à repartir, pourquoi pas mais dans l'autre sens ! (c'est pas impossible)

La Bécasse 09/12/2014 22:16

À quoi reconnait-on un beau livre, , un beau blog ou une belle chanson?
Assurément à sa capacité à nous transmettre des émotions.
Et que d'émotions tout au long de ton aventure et pendant notre lecture!
Et puis zut, moi, tu m'as aussi fait chialer!!
Comme nous étions heureux de te retrouver!
Quelle chance, d'avoir pu t'entendre raconter avec enthousiasme, les anecdotes de ton incroyable expédition!!!
Bravo Gaël pour cet exploit, tu étais déjà pour beaucoup un "maître" à VTT , tu es maintenant aussi le "maître" de ton GR 11 et de ton Blog!

The End, oui, d'une formidable aventure humaine mais surtout, The BEGINNING, car Gaël, tu as su garder le cap, et quand on te voit, à l'arrivée, scruter l'horizon, il ne fait aucun doute, qu'un pied devant l'autre, il y a encore tant de rêves que tu pourras attraper...

G58 11/12/2014 17:22

Je crois savoir que tu n'es pas la seule à avoir versé quelques larmes !!!! j'espère que tu t'en es remise depuis! Bises !