Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Publié le 4 Novembre 2014

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Après 3 pays visités, 3 régions Espagnoles traversées, j'aborde le 3° mois de cette belle aventure, en ce 39° jour de marche sans un seul de repos.
À présent, depuis 2 ou 3 étapes, la consonnance des noms propres est révélatrice du changement radical à la fois des paysages et de son aménagement par l'homme.
J'émerge à 7h45 pour un petit déjeuner en salle et je quitte les lieux à 9h sous un soleil radieux.
Descente de la rue principale puis bifurcation à droite pour un chemin longeant la rivière;

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Le répit est de courte durée puisque c'est l'ascension immédiate le long d'un chemin de croix en 14 étapes comme il se doit.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

En pélerin GR onziste j'arrive au magnifique Sanctuari de Idoia, (chapelle et maison du chapelain accolées) et après la traversée du jardin fleuri tiré à quatre épingles,

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

je passe sous un porche, sorte de galerie suspendue permettant de relier les 2 bâtiments: original et peu classique!

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Là, maintenant, ça ne rigole plus, c'est grimpette raide dans les bois Navarrais, au milieu des hêtres et d'innombrables fougères.
Le balisage est excellent et les arbres remarquables nombreux.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Je parviens au col de Belozkarre à 1365m juste en  lisière de forêt; on est bien loin des altitudes des cols précédents.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Le panorama désormais change de norme: l'arrondi remplace la ligne brisée et ce ne sont que courbes et ondulations qui composent la ligne d'horizon.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

L'océan pourtant si proche se refuse encore à ma vue.
Seul dans sa gangue de brouillard, le pic d'Orhy, dernier "2000" avant l'Atlantique revendique son statut légitime d'ultime (ou de premier) géant Pyrénéen.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Je progresse dans ces vagues successives sur la ligne de crêtes mais ici point de danger, c'est de la balade tranquille de col en col !
La signalétique toute récente est remarquable; rien ne manque! l'Aragon peut prendre de la graine! La Catalogne est dépassée!

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

La suite emprunte une piste interminable ( 12 km) jonchée de pierres qui roulent, rendant la progression plus pénible. Le vent est aussi de la partie.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Des vaches Navarraises en liberté regardent cet intrus qui pénètre leur territoire.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - OchegaviaJour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Le Pic d'Orhy ne se montre toujours pas. À l'aire de pique nique de Zopotrea, les barbecues ont bien souffert ! La piste vire à gauche.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Bizarre ces chiffons qui pendent !! Je m'interroge longuement....

Dans une grande courbe, un refuge sans nom ouvert en lisière de forêt. Je fais une petite visite des lieux. Verdict: bon pour le service ! mais pas aujourd'hui...

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

La piste continue de plus belle alternant les parties à découvert et les sous-bois.
Une overdose de mûres tout le long vient à point nommé pour atténuer la sensation de fatigue.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Alors que le Pic d'Orhy se refuse encore, les premières palombières émergent au dessus des arbres et je ne peux m'empêcher de les mettre en rapport avec ces énormes rideaux à larges franges tendus en travers de la piste: sûrement pour canaliser le vol des migrateurs  vers le poste des chasseurs ?? Hypothèse à vérifier !

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Je fais la pause repas au pied de la 3° palombière, en plein soleil au milieu des bois alors qu'un groupe important de marcheurs avance à cadence d'abordage.
Quel bonheur de marcher pieds nus dans l'herbe!

J' inspecte mes pompes qui portent les stigmates de cette longue aventure:  crampons usés, coutures décousues, cuir élimé.....mais ça devrait tenir le coup jusqu'au bout. Au contraire, mes pieds se portent à merveille: depuis le départ de Creus, pas une ampoule, pas une irritation, pas un frottement.....Quelle chance!! (crème anti-transpiration tous les matins et  pommade reconstructrice tous les soirs!!).  L'épisode semelle inadaptée est bien oublié !

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Je repars sur la piste qui descend cette fois vers Ochegavia.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

J'entre dans le village par des quartiers déserts

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

et je me retrouve à la confluence de l'Anduña et du Salazar, traversé par un très beau pont Moyen-âgeux à deux arches.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

L'endroit est propice  au réconfort et à l'écriture: il est 16h40.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Je déambule dans les rues, en quête d'un toit pour la nuit.

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Je trouve une Casa Rural chez une vieille dame qui me propose une chambre double à 25 € au lieu de 30 car je suis seul . Comme beaucoup de maisons de ce village, le sol de l'entrée est une mosaïque de galets sur tranche, du plus bel effet. Les géraniums festonnent le devant de porte.
 

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia
Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Le repas n'étant pas servi, je me fais ma popotte dans la salle à manger familiale après avoir acheté quelques denrées fraîches, la patronne est présente, assise dans son fauteuil pour me faire la conversation... ou me surveiller!

Aujourd'hui: 20km Total parcouru: 670km Il m'en reste 135 !

Jour 39: Mercredi 1° Octobre Isaba - Ochegavia

Rédigé par G58

Repost 0
Commenter cet article

la Bécasse 01/12/2014 19:22

Tu as croisé l'arbre Chandelier, savais-tu que cet arbre porte bonheur à ceux qui ont la chance de le croiser?
Des mûres, des bières, des dames de compagnie c'est quand même le pied de se lever tous les matins, avec courage, pour marcher!
Très beaux paysages encore et superbe village!
Et la palombière, tout un attirail séculaire
En tous cas ce jour là le seul migrateur dont ils n'auront pas pu canaliser le vol, c'était TOI!
Ce ne sont pas quelques toiles tendues ou d'impressionnantes tourelles qui auraient effrayé l'oiseau Gaël!

G58 01/12/2014 20:30

Alors il m'a sûrement porté bonheur !!
La saga palombière ne fait que commencer.....mais je n'en dis pas plus pour le moment !